La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé 04 92 52 34 66
logo Biocoop
Biocoop Le Grenier Daudet
Biocoop Le Grenier Tokoro
Biocoop le Grenier Carnot
Biocoop Le Grenier Tallard
Mes courses en ligne

GAEC du Clos de Daris - légumes et produits d'épicerie

GAEC du Clos de Daris - légumes et produits d'épicerie

05380

Châteauroux-Les-Alpes

https://anthoine-bio.fr/
Fondé en 1986 à Châteauroux-les-Alpes par trois frères ANTHOINE, le GAEC du Clos de Daris est la poursuite d’une activité agricole transmise de père en fils depuis plus de 60 ans !

1) Votre exploitation familiale est importante dans l’Embrunais. Quelle est votre histoire ?

Jérôme : Dès 1958, mon grand-père cultivait des légumes et les vendait en circuit court. En 1986, mon père et ses frères créent le GAEC Clos de Daris. Le but était de travailler ensemble en mettant en commun les moyens humains, fonciers,.. Nous avons gardé cet état d’esprit encore aujourd’hui.Je m’investis à la ferme à partir des années 2000 avec un souhait, passer en bio. En terme de pratiques agricoles, il ne manquait pas grand-chose. Ce qui était le plus compliqué, c’était de changer les mentalités: à l’époque, notre entourage n’y croyait pas trop. Mais petit à petit on a trouvé notre clientèle, très fidèle! Il y a quelques années, nous sommes allés plus loin en adhérent à Bio Cohérence. C’est beaucoup de travail mais cela nous a vraiment permis d’améliorer les conditions de chaque travailleur sur la ferme.

Florence : Nous avons notamment créé une salle de tri et de conditionnement. Cela réduit nettement la pénibilité du travail avec beaucoup moins de manutention…et améliore le tri des légumes. Chaque type de légumes est utilisé soit pour la vente, la transformation, l’engrais…il n’y a plus gaspillage !

2) En montagne, l’hiver est une saison particulière pour le maraichage. Quelles sont vos activités?

Jérôme : nous avons deux activités qui se complètent bien, le maraichage et l’élevage. L’hiver, nous nous concentrons sur l’élevage et la gestion des légumes de conservation : courges, oignons, pommes de terre…on profite des moments plus calmes de cette saison pour transformer les légumes en soupes et autres recettes.

3) Pourriez-vous justement présenter les produits de la Popote d’Anthoine ?

Florence : Une année, on a eu des betteraves magnifiques, mais elles étaient hors calibre car trop grosses et donc invendables. Nous les avons transformées et cela a beaucoup plu à nos clients. Nous avons ainsi commencé par faire quelques recettes avec d’autres légumes trop petits ou trop gros : soupes, chips, tartinades, coulis… en 3 ans, nous avons créé une trentaine de références. Les recettes sont simples, goûteuses, avec de bons légumes de la ferme !

Retour