La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Le Grenier
1 coopérative de consommateurs, 3 magasins bio!

Aujourd'hui Lundi

Ouvert de 15h00 à 19h00

La récup’ est à la fête !

La récup’ est à la fête !

Le 16/06/2017

Biocoop Gap
Les 17 et 18 juin 2017, Paris accueille pour la 3e année consécutive, la fête de la récup’. Un événement organisé par les 30 ressourceries et recycleries d’Île-de-France (REFER), avec pour thème cette année, la réparation. Au programme : ateliers, musique, boutiques solidaires etc. De quoi joindre l’utilité à l’agréable !

© REFER

Les 17 et 18 juin 2017, Paris accueille pour la 3e année consécutive, la fête de la récup’. Un événement organisé par les 30 ressourceries et recycleries d’Île-de-France (REFER), avec pour thème cette année, la réparation. Au programme : ateliers, musique, boutiques solidaires etc. De quoi joindre l’utilité à l’agréable !

 

Interview de Martin Bobel, coordinateur du Réseau francilien réemploi (REFER) :

Quels sont les enjeux de cette fête solidaire ?

Au-delà de son côté fédérateur, la fête de la récup’ a pour but d’expliquer au grand public ce qu’est le réemploi. En effet, nous avons constaté que les gens associaient bien souvent, et à tort, recyclage et réemploi, d’où notre volonté de faire un travail de sensibilisation et d’éducation des consciences.

Vous parlez de réemploi, qu’entendez-vous par là ?

Quand on parle de réemploi, on pense souvent « réutilisation ». Toutefois, une petite subtilité existe entre ces deux termes… Le ‘réemploi’, c’est donner une seconde vie à un objet qui est un déchet. Alors que la ‘réutilisation’, c’est donner une seconde vie à un objet qui n’est pas un déchet.

Ressourcerie, recyclerie… quelles différences entre ces deux structures ?

La recyclerie est un nom générique, soumis à aucune règlementation. En général, ces structures s’attachent à collecter un seul type d’objets, comme par exemple, les jouets, le matériel sportif ou artistique. En revanche, une ressourcerie se doit de répondre à quatre fonctions définies dans un cahier des charges national, lesquelles sont :

  • La collecte doit être non écrémante… tous les objets du quotidien sont acceptés, quel que soit leur état.
  • La revalorisation... c’est-à-dire : tri, nettoyage, test, réparation et/ou transformation des objets.
  • La redistribution… c’est-à-dire la vente solidaire et le don.
  • L’éducation à l’environnement.

Pour nous donner l’eau à la bouche, quelles seront les animations présentes à cet événement ?

Pas moins de 60 ateliers viendront rythmés cette fête du réemploi. Avec notamment un parcours interactif destiné à sensibiliser le public à la crise environnementale en suivant toutes les étapes de vie d’un objet. Ateliers de forge, de création de bijoux ou encore de décoration seront aussi de la partie. L’idée est de permettre au public de se réapproprier les techniques artisanales en leur faisant découvrir des métiers qui s’inscrivent dans une démarche de résilience.

Existe-t-il une déclinaison de cet évènement au niveau national ?

Pas pour le moment, mais nous y réfléchissons pour l’année prochaine !

 

© Francis Azevedo

Fête de la récup’

Halle des Blancs Manteaux

48, rue Vieille du Temple

75004 Paris

Samedi 17 juin : de 11h à 22h

Dimanche 18 juin : de 10h à 19h

 

Pour en savoir plus :www.fetedelarecup.org

Retour